Vous développez ou vous souhaitez développer une activité de cohabitation intergénérationnelle

Vous souhaitez développer une activité de cohabitation intergénérationnelle sur votre territoire en créant une structure ou en vous inscrivant dans un le cadre d’une organisation existante ? Le Réseau CoSI accompagne les acteurs de l’ESS (association, coopérative, mutuelle ou fondation) et les collectivités territoriales (CCAS en particulier). Rejoignez nous !

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquentes.

N’hésitez pas nous contacter pour tout autre renseignement.

La motivation et l’envie d’évoluer dans ce domaine sont deux éléments moteurs pour créer sa structure.

Une expérience dans le domaine du logement et/ou le social est un plus indéniable.

Pour les néophytes, cette démarche vous conduira à développer des compétences humaines (empathie, écoute…), des compétences professionnelles (parler en public, construire un budget, apprendre à gérer son temps…).

Elle vous donnera également l’occasion de vous impliquer dans la vie locale de votre agglomération, votre département.

Un 3/4 temps est nécessaire pour créer sa structure.

Non pas nécessairement.

Vous pouvez solliciter votre mairie qui peut disposer de maison des associations moyennant une adhésion très faible.

Un autre solution est aussi, si votre domicile le permet et si vous êtes propriétaire, de démarrer votre structure chez vous avant de choisir un local bien défini. Ce choix ne dit pas dépasser 5 ans mais peut être une aide au démarrage de votre projet.

Si le domicile fait partie d’un immeuble en copropriété, celle-ci peut interdire la mention de l’association sur une boîte aux lettres ou sur quelque autre support des parties communes. L’adresse de l’association devra alors être « Association X, chez M. ou Mme Y ».

Si vous êtes locataire, une autorisation de votre bailleur sera nécessaire avant de démarrer quoi que ce soit.

Le Service Civique donne la possibilité à des jeunes de s’engager dans la vie associative.

À ce titre, un adhérent du Réseau COSI peut envisager d’accueillir pour une durée fixée par l’Agence du Service Civique un.e volontaire.

Cet accueil demande une grande disponibilité car l’association se doit de les tutorer, demande une logistique (local, bureau, moyen informatique).

Le coût, à la charge de l’association, sera à hauteur de 107,58€ par mois.

Pour bénéficier de la présence d’un.e jeune, il faut :

  • Soit faire une demande d’agrément auprès de la DDCS
  • Soit solliciter une structure habilitée à confier des jeunes, la Ligue de l’enseignement par exemple.

Le réseau CoSI fédère les associations dédiées au logement intergénérationnel mais également les structures souhaitant développer/porter un projet de ce type (CCAS, bailleur social, BIJ, CLIC…).

La force de l’expérience de chacun.e, sa connaissance de son territoire sont autant d’atouts pour développer ce projet. Seul, nous ne pourrons rien faire. Ensemble, nous additionnons les forces et les richesses de chacun.

Chaque association est soutenue, chaque territoire bénéficie de cette solution socialement innovante et digne d’être ouvert à tou.te.s. Son action pionnière est connue et reconnue au niveau national. Le soutien de nos partenaires le souligne et aujourd’hui, vous pouvez vous appuyer sur cette expérience pour venir nous rejoindre.

En cas litiges ou de difficultés, les membres du Réseau COSI assureront un support aux questions.
Oui. Si les structures le souhaitent, les rencontres se font par région.
Le Réseau COSI propose un accompagnement, à la demande des structures. Le besoin est défini ensemble afin de déterminer le temps et le budget à y consacrer.

Réseau CoSIStructures