LA COHABITATION JEUNES/SENIORS

La cohabitation intergénérationnelle solidaire repose sur le partage, l’échange entre deux générations qui s’apportent mutuellement un soutien, de l’entraide, des temps en communs, des discussions… le tout sur la base du volontariat.

En proposant un logement intergénérationnel les séniors contribuent à la mobilité des jeunes actifs ou les étudiants.

Depuis novembre 2018 et la création du contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire, auquel le Réseau CoSI a fortement contribué, la relation entre le jeune et le senior, autrefois liés par une « convention d’occupation temporaire et précaire » est encadrée juridiquement.

Le Réseau CoSI fédère à travers la France métropolitaine et Outremer des structures qui développent et soutiennent la création de cohabitations et de lien social solidaire intergénérationnel. Il s’assure que la qualité de l’accompagnement est bien respecté par les structures membres.

Grâce à l’annuaire de la cohabitation intergénérationnelle, contactez une structure de votre région pour plus de renseignements.

Questions – Réponses

Vous souhaitez cohabiter avec un-e jeune, voici les réponses aux questions les plus fréquentes. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

Cela consiste en une veille passive et de l’entraide ponctuelle.

Le jeune ne se substitue pas aux services d’aide à domicile ou de soins à la personne. La démarche proposée doit se dérouler dans un esprit « familial » et de convivialité.

Le jeune est là pour réussir ses études et construire son avenir. En tant qu’accueillant, vous contribuez à cette réussite et vous bénéficiez de sa présence bienveillante et rassurante.

Vous pouvez vous inscrire auprès de votre association locale tout au long de l’année.

Néanmoins, ayez à l’esprit que cette démarche demande du temps de réflexion, d’échanges avec nos membres. Plus vous disposerez d’éléments d’informations, plus vous appréciez la pertinence de contribuer à la réussite de votre projet d’accueil.

La très forte demande des jeunes va de juin à septembre.

La durée est librement convenue entre les parties au contrat.

Oui, en respectant le préavis d’un mois comme stipulé dans le contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire.

Pour une absence de vacances : avec votre accord le jeune pourra rester chez vous, tout est basé sur la confiance.
De même pour une absence en cas de maladie, le jeune pourra rester chez vous jusqu’à la fin de la contrat de cohabitation intergénérationnelle, dans le cas contraire, nous lui trouvons un autre logement en respectant le préavis d’un mois.
Vous pouvez accueillir un jeune en informant votre bailleur (social ou privé). Le bailleur ne peut s’y opposer.
Vous devez fournir votre assurance habitation à l’association. Le jeune lui, souscrira à une assurance responsabilité civile.
Oui, si vous possédez plusieurs chambres libres.

Accueillants